Forum Grand Corps Malade et slam

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

ATTENTION: Le forum est toujours OUVERT! Pour vous INSCRIRE, merci de m'envoyer un mail avec le pseudo souhaité à "n.forum @ orange.fr" (sans les espaces) A très bientot, au plaisir ! (navrée pour le désagrément.Temps de réponse 24h max.En cas de non réponse, regardez dans la boite "indésirables" il arrive qu'on y soit) Slamicalement Nicole

#301 02-08-2020 17:43:40

sekaijin
Maître des fans
Date d'inscription: 10-02-2007
Messages: 4973
Site web

Re: les bouquins que vous aimez...

Bonjour
Le second roman dont j'avais envie de vous parler traite d'un tout autre sujet, mais se situe dans la même période historique.

Il était lui aussi soumis à la confidentialité.
https://media.cultura.com/media/catalog/product/cache/1/image/500x500/0dc2d03fe217f8c83829496872af24a0/e/r/erika-sattler-tea-9782234086777_0.jpeg?t=1588400711
Erika Sattler - HERVE BEL
À paraitre le 26/08/2020

Ce roman nous donne à voir la 2e guerre sous un autre angle. Et cela sous 2 aspects différents. Le premier est géographique. On connais tous très bien l'histoire de cette guerre, la résistance, le débarquement. Mais on connaît beaucoup moins bien l'histoire du front de l'Est. Même si ce n'est pas le sujet de ce texte c'est dans ce contexte qu'il se situe et rien que pour cela il vaut la peine d'être lu. Ce n'est pas un cours d'histoire, mais il éclaire le sujet. L'autre aspect est le fond même du sujet. Le point de vue allemand nazi. Pas de façon générale, mais personnelle et intime. Là, il n'est pas question de valoir la peine d'être lu. Ce livre vaut le plaisir d'être lu. Il est riche, subtil, ambigu, insaisissable. Il nous mène à voir l'humanité de son héroïne qui au premier abord nous fait frémir.
Erika est un personnage impossible, l'incarnation de tout ce qui nous fait rejeter ce pour quoi elle s'est investie. Et on en vient sinon à la comprendre, tout au moins à l'approcher suffisamment pour comprendre comment elle en est arrivée là. Avec elle, on est toujours sur le fil du rasoir. Et il convient d'oublier celui d'Ockham, car avec elle rien n'est simple, rien n'est économe. Il convient au contraire d'ouvrir au plus large son esprit.
Il n'est pas question dans ce texte de chercher à vous faire changer d'avis, mais d'ouvrir votre esprit pour voir cette histoire de façon plus large. Et si Erika réussit quelque chose, c'est bien de nous poser des questions sur l'écriture des vainqueurs.

A+JYT


https://avatars3.githubusercontent.com/u/6625635

Hors ligne

 

#302 05-09-2020 17:56:07

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 58871

Re: les bouquins que vous aimez...

J'ai pris par hasard à la médiathèque"le gang de la clef à molette" d'Edward Abbey livre de 1975 qui ressort.
Ode à la vie libre et à la beauté du fleuve Colorado, brulot anti capitaliste et écolo (les personnages font sauter des ponts et brûlent des panneaux publicitaires). Extrait à propos du pont éventré: " Le pont n'était plus là. Les fragments ratatinés encore scellés de chaque côté dans le grès du canyon pendouillaient l'un vers l'autre comme deux doigts flasques caressant l'idée de se toucher mais manquant de volonté pour le faire."
Superbement écrit !! Je tente de lire moins vite que d'habitude, et CdeC il me reste encore 450 pages pour me régaler.
C'est donc en 75, et les fossés sont déjà plein de détritus, mais pas encore trop de plastique, l'auteur parle "seulement" de boites de conserves et de bouteilles cassées, autres temps.
"La nature offrait jadis un mode de vie plausible, dit le docteur. Aujourd'hui, elle assure la fonction d'un asile psychiatrique. Bientôt il n'y en aura plus (il sirota son bourbon on the rock) Et la folie sera universelle."
Ecrit en 75, donc... je crois qu'on y est, la folie est universelle. Edward Abbey, mort en 89 porté au milieu du désert, et enterré par 2 amis dans un endroit secret . "Pas de trace, pas de totem, pas d'adieu", n'aurait pas aimé notre époque, il me semble.

Hors ligne

 

#303 05-09-2020 18:44:12

nouga
Maître des fans
Date d'inscription: 24-05-2009
Messages: 39601

Re: les bouquins que vous aimez...

l'histoire est malheureusement un éternel recommencement
quand c'est en bien tant mieux
mais c'est souvent en pire


"les états d’âmes sont des lapsus incertains"

Hors ligne

 

#304 05-09-2020 21:10:29

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 58871

Re: les bouquins que vous aimez...

je te conseille ce livre,j'ai pensé directement à toi dans la façon de faire une révolution avec des potes

Hors ligne

 

#305 06-09-2020 10:37:24

nouga
Maître des fans
Date d'inscription: 24-05-2009
Messages: 39601

Re: les bouquins que vous aimez...

love


"les états d’âmes sont des lapsus incertains"

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr

Découpe et intégration CSS : Decoupe-fr.net