Forum Grand Corps Malade et slam

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

ATTENTION: Le forum est toujours OUVERT! Pour vous INSCRIRE, merci de m'envoyer un mail avec le pseudo souhaité à "n.forum @ orange.fr" (sans les espaces) A très bientot, au plaisir ! (navrée pour le désagrément.Temps de réponse 24h max.En cas de non réponse, regardez dans la boite "indésirables" il arrive qu'on y soit) Slamicalement Nicole

#1 16-05-2012 15:19:54

Daniel de Blanc-Mesnil
Maître des fans
Date d'inscription: 16-05-2012
Messages: 4061

des mots dits, les maudits mots. (texte entier)

je vous met la totalité au cas où ! Faut avoir du temps et l'esprit à peu près clair !



                            Des mots dits, les maudits mots.

Des mots pour une cause ou des mots moroses,
Mots rosés ou  mots vains dont la lie dépose,
Oppositions proposées envers et contre tout,
L’envie de voir la vie en rose, un point c’est tout.

Des mots pausés ou explosés que tu oses exposer,
Poésies, en vers ou en prose, déliées de propos osés,
Délits de maudits mots, délayés de dédits,
Débit de mots dits qui maugréent au grès de mauvais érudits.
   
Des mots qui se clament et se déclament,
Clameurs et rumeurs tranchant comme des lames,
Slamés, scandés, distribués au lance-flamme,                           .
Brûlants et flambant les âmes tout comme la came.

Des mots frasques et démoniaques,
Mots flasques qui sentent l’ammoniaque,
Une descente fantasque en enfer,
Démons qui, dans la plaie, plaquent le fer.

Des mots synonymes ou des mots anonymes,
Des mots damnés, ânonnés ou nommés pour la rime,
Qui détonnent quand tu en fais des tonnes,
Que tu donnes, qui étonnent, qu’on te pardonne.

Des mots faciles que tu ne peux effacer,
Des fariboles graciles fredonnées par nos idoles,
Idolâtrées par les clowns gras de nos cités,
Cités comme des dogmes de la société et de son rôle.

Des mots libres et délibérés qui se délivrent,
Libérés pour faire des livres de mots,
Des mots ivres de liberté que tu laisses vivre,
Des mots pesants, pesant parfois des livres de maux.

Des mots qui rient de tous ces maux,
Des mots qui râlent et des mots qui crient,
Des moqueries et des morales qui jouent du pipeau,
Des mots niais qui nient et des niaiseries qui dénient.

Des mots horribles, terribles de débilité,
Des mots torrides débités, biseautés de médiocrité,
Séniles, pénibles, frôlant la férocité,
Cités dans la vélocité, planant ou volant vers l’imbécillité.

Des mots à satiété pour la faim de notoriété,
Nettoyés à des fins de propreté et d’honnêteté,
Secrétés nets et noyés à dessin de célébrité,
Célébrer ces crétins fainéants choyés dans l’oisiveté.

Des mots d’oiseaux avec des excès d’insultes,
Sermons de barbes hirsutes et incultes,
Issus de l’abus de la culture des cultes,
Culture haineuse, de facture douteuse, non sans but.

Mots de fractures et de ruptures émotionnelles,
Emotions cassantes, fracassantes ou fusionnelles,
Fulgurantes, rasantes ou sur dimensionnelles,
Désespérantes, navrantes, diffusant le réactionnel.

Des mots à la con, connus ou méconnus
Qui concernent les cons qui nous cernent,
Ceux qu’on sert et qui bernent les cornus,
Concert qu’on connaît et qu’on cerne.

Des mots de scientifiques qui te niquent,
De beatnik qui t’étripent et te sortent les tripes,
T’extirpent de ton rêve pour un mauvais tripe,
Mots chics qui, sans trêve, forniquent et te paniquent.

Des mots fortiches qui te filent les miches,
Des mots miteux qui te filent la honte,
Ceux mielleux qui te cirent les pompes,
Ceux pompeux et poncifs qui plaisent aux riches.

Des mots prétentieux qui te pompent l’air,
Ceux trompeurs qui te plantent et t’agacent,
Ceux plantureux qui te dépassent et te lassent,
Des mots dépassés qui de passer n’ont que l’air.

Des mots harassés qui n’arrivent qu’à te raser,
D’autres encrassés qui ne peuvent qu’oser te blaser,
Ceux enlacés que tu ne peux délacer ni délasser,
Ceux étriqués ou étrillés que tu ne peux ni trier ni caser.
-------------------------------------------------------------------------------------------------
Des mots tarés, des mots tard ou des mots tôt,
Des mots autorisés qui te tannent le dos,
Qui, tôt ou tard, te font monter la moutarde au nez,
Automatiques et mécaniques que tu ne peux réfréner.

Mots scélérats, sons morcelés de mots idiots,
En monceaux de morceaux de mots sots,
Morsures mortelles des mots tueurs comme la drogue,
Des moribonds qui se défoncent et se morfondent  près de la morgue.

Des mots qui claquent et attaquent,
Décalquent, détraquent et cassent la baraque,
Du crac qui craque et casque pour le crack
Au pingouin pingre qui se pinte au picrate.


Des mots cachés qui jouent à cache-cache,
Des mots planqués dans quelques flasques,
Détachés pour ne pas que l’on sache,
Un flash craché reflété dans une flaque.

Des mots détournés qui accourent,
Font des détours en dehors de leur cours,
Des mots trop courts qui font leur cour
A des couronnes qui, déjà, n’ont plus cours.

Des mots d’aisance ou des mots d’amour,
De plaisance qui te donnent le tournis,
Nient les tours que te joue la vie,
Des avis qui te détournent du cours du jour.

Des mots doux ou  douloureux,
Mots douteux qui doutent et déroutent
Quand tu as perdu ta route et que tu t’encroûtes,
Rester, coûte que coûte, à l’écoute des doux heureux.

Des mots amers ou d’amours éphémères,
Effets merveilleux qui t’émerveillent,
Sonnent à tes oreilles comme merveilles,
Vérités sommaires avec des airs de chimères.

Des mots ronds remplis d’émotions,
Impolis ou mal dépolis, polis ou polissons,
Des sons qui roulent, coulent et roucoulent,
Tourneboulent, défoulent et affolent les foules.

Des mots qui se déballent et s’emballent,
Défilent et filent comme des balles,
Déboulent, déroulent, s’écroulent et s’éboulent,
Se défilent, remballent et filent les boules.

Des mots qui se baladent et se trimballent
Les soirs de bringue et de ballottage,
Brinqueballent le nom et l’âge de leur bel otage
Lorsque les singes de nos sages se dévoilent.

Des mots qui dégagent et s’engagent,
S’étalent sur des pages comme des mirages,
Donnent des gages d’espoir, les soirs d’orages,
A ces mages et ces pages qui, dans leurs cages, enragent.

Des mots de solidarités oubliées, restant à restaurer,
D’autres solidement installés et instaurés,
Espérant et souhaitant se déployer poliment,
En bons éléments, en lieu et place des boniments.


Des mots usés, rôdés ou démodés,
Modèles désuets ou brodés par le temps.
Des mots rusés à la mode d’un autre temps,
Modelés et jetés comme des mots dés.

Des mots privés ou des mots privés d’esprit,
Des mots privilégiés, prisonniers de mon esprit,
Pris au prix de ma mémoire épuisée,
Des mots puissants, des mots prisés que j’y ai puisés.

Des mots immenses de démence,
Mensonges issus de songes de dément,
Une dimension qui demande votre clémence,
L’étude de sanctions et la mansuétude du jugement.

Des monts de mots, des mots comme des montagnes,
Qui montrent et démontrent, se démontent et se castagnent.
Des lignes de serments comme des sarments de vignes,
Des collines de mots qui te collent et que tu te coltines.

Typhons et tornades de mots qui se déchaînent.
Planent et peinent sur les plaines,
Se plaignent et pleuvent  sur les fleuves, pleurent sur les torrents,
Dérivent sur les rivières et courent dans les courants.

Tempêtes de mots qui soufflent dans les clairières,
Orages de mots qui souffrent et se désespèrent,
Tonner de mots qui fulminent et se mettent en colère,
Eclairs de mots qui  s’illuminent et t’éclairent,

Claquent et éclatent sur les lacs, percent et perforent les forêts.   
Pluie de mots qui s’ennuient et s’enlisent dans les marais. 
Nuées de mots qui te nuisent et te paralysent.
Mauvais mots qui se lisent, se disent  et te démoralisent.

Quelques mots fins, peut-être enfin, pour la fin.










                                                                           DANIEL

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Dernière modification par Daniel de Blanc-Mesnil (01-10-2012 19:59:54)


Faute de pouvoir changer le monde, j'essaie de faire du bien autour de moi, parce que, égoîstement, cela me fait du bien à moi.

Hors ligne

 

#2 16-05-2012 15:59:47

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 54760

Re: des mots dits, les maudits mots. (texte entier)

Ohhhhhhhhh!!! Daniel!!! quelle bonne surprise!!!! yipiyipi
Bienvenue, ici, je suis heureuse de voir que tu as trouvé le chemin du forum (pardon, on se tutoie tous ici)
Oui, 3mn c'est dur à tenir, mais je me souviens comme tes textes scotchent!!


"Ne voir que ce qui nous dérange c'est du temps perdu sur le bonheur."
Marie-Sabine Roger
"Je ne suis moi que seul"
Marcel Proust

Hors ligne

 

#3 16-05-2012 16:05:37

Daniel de Blanc-Mesnil
Maître des fans
Date d'inscription: 16-05-2012
Messages: 4061

Re: des mots dits, les maudits mots. (texte entier)

Salut Nicole, je me modernise, je passe de la voie au clavier, je vous en mettrais encore quelques uns, pas forcément en entier, c'est long et ça peut lasser. D'autre part comme GCM, je pense que certains textes sont plus à écouter qu'à lire, c'est le cas pour celui-là. Merci pour ta fan attitude, à très bientôt, je suis déjà accroc.


Faute de pouvoir changer le monde, j'essaie de faire du bien autour de moi, parce que, égoîstement, cela me fait du bien à moi.

Hors ligne

 

#4 16-05-2012 16:13:18

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 54760

Re: des mots dits, les maudits mots. (texte entier)

Daniel de Blanc-Mesnil a écrit:

à très bientôt, je suis déjà accroc.

icon_winkicon_winkyipi
Passe le bonjour à Doudou Nana!


"Ne voir que ce qui nous dérange c'est du temps perdu sur le bonheur."
Marie-Sabine Roger
"Je ne suis moi que seul"
Marcel Proust

Hors ligne

 

#5 16-05-2012 16:52:13

mmagweno
Maître des fans
Lieu: idf 78
Date d'inscription: 12-01-2011
Messages: 6553

Re: des mots dits, les maudits mots. (texte entier)

Salut ! J'me souvient l'avoir entendu en live celui la !

Bienvenu icon_wink


Les gens cachent leurs douleurs, se tiennent debout comme des arbres
Mais leurs branches sont d'argile, du cristal sous du marbre

Kery James

Hors ligne

 

#6 16-05-2012 16:54:22

seb de blancmesnil
Modo cool... mais pas trop
Date d'inscription: 26-06-2008
Messages: 3016

Re: des mots dits, les maudits mots. (texte entier)

salut daniel, quel plaisir de te lire, ça me rapelle aux bons souvenirs, je me souviens de ta voix sur ce texte justement !! un pur régal. bienvenue ici.


Je sème mes espoirs et laisse pousser mes rêves
Personne ne veut y croire mais mon utopie est ma sève

Hors ligne

 

#7 16-05-2012 17:18:45

Daniel de Blanc-Mesnil
Maître des fans
Date d'inscription: 16-05-2012
Messages: 4061

Re: des mots dits, les maudits mots. (texte entier)

Salut  les vétérans, heureux de voir que vous êtes là ! Doudou Nana n'a pas encore trouvé la voie pour arriver jusque là, mais ça viendra, elle a produit un recueil. Elle donnera sûrement des nouvelles d'ici peut, elle ne résistera pas. A bientôt en chaire et en os, si notre scène s'ouvre à nos immenses talents. Peut-être qu'on devrait retourner au chateau d'eau si le 2 pièces cuisine devient trop honnéreux ou s'il n'a plus de place pour nous.


Faute de pouvoir changer le monde, j'essaie de faire du bien autour de moi, parce que, égoîstement, cela me fait du bien à moi.

Hors ligne

 

#8 16-05-2012 19:11:35

mailgibson
Maître des fans
Date d'inscription: 08-04-2008
Messages: 2867

Re: des mots dits, les maudits mots. (texte entier)

pas mal du tout.effectivement y'a des textes a declamer et ceux a lire.
j'ai tester brel sur lyrics.net ben euh...ct limite chiant..
mais mais mais..
la ponctuation y'est pour beaucoup icon_wink
tu as un lien pour le meme texte en audio?

Dernière modification par mailgibson (16-05-2012 19:11:50)


j'ai redémarrer ma vie en mode sans échec et comme je suis pro..
misanthropes faut faire avec pas question de mode réseau
http://img132.imageshack.us/img132/7312/rageooc.jpg

Hors ligne

 

#9 16-05-2012 19:28:24

ITESS
Maître des fans
Lieu: Ici & ailleurs
Date d'inscription: 07-07-2011
Messages: 30672
Site web

Re: des mots dits, les maudits mots. (texte entier)

J'aime beaucoup ta démo de mots.
Bravo.


Tantôt Roots...
Tantôt Street...
Toujours Massif

Hors ligne

 

#10 16-05-2012 22:26:17

Daniel de Blanc-Mesnil
Maître des fans
Date d'inscription: 16-05-2012
Messages: 4061

Re: des mots dits, les maudits mots. (texte entier)

Salut les Maîtres, content que ça vous plaise, il n'y a pas de petits plaisirs. Pas de lien en audio, même pas d'audio du tout, sauf en live. ça viendra peut-être un jour.


Faute de pouvoir changer le monde, j'essaie de faire du bien autour de moi, parce que, égoîstement, cela me fait du bien à moi.

Hors ligne

 

#11 17-05-2012 22:39:49

doudou nAnA
Super fan
Lieu: St Denis 93
Date d'inscription: 17-05-2012
Messages: 938

Re: des mots dits, les maudits mots. (texte entier)

Yesssss j'ai réussi ........ bon maintenant faut juste que je trouve comment on fait pour mettre son slam .   A très bientôt.   bisous


Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. Saint Exupéry

Hors ligne

 

#12 17-05-2012 22:55:11

Thanalie
Maître des fans
Lieu: Brest (29) - Loudéac (22)
Date d'inscription: 09-04-2011
Messages: 15563

Re: des mots dits, les maudits mots. (texte entier)

Bienvenue à toi doudou nAnA

Tu vas dans le topic  "Vos slams "

Tu cliques en haut à droite sur "Nouvelle discussion "

Tu donnes un titre à ton slam, tu nous le balances et le tour est joué !

Bienvenue aussi à toi Daniel

Tu es un merveilleux jongleur avec les mots !

Te lire est un véritable plaisir

Dernière modification par Thanalie (17-05-2012 23:01:20)


" L'homme est un solitaire qui a besoin des autres
  Et plus il est ouvert plus il devient grand
  Découvrez ma culture, j 'apprendrai la vôtre
  Je pense donc je suis et tu es donc j'apprends "  Fabien - GCM

Hors ligne

 

#13 17-05-2012 23:10:10

Daniel de Blanc-Mesnil
Maître des fans
Date d'inscription: 16-05-2012
Messages: 4061

Re: des mots dits, les maudits mots. (texte entier)

Ah la doudou arrive, comme dit ma fille c'est facile, tu emploie le couper, coller, tu clic envoyer et c'est fait. Sauf que je ne suis pas  sûr de pouvoir refaire ça tout seul, mais ça viendra, il suffit de s'y habituer. Merci à toi Thanalie pour ton accueil sympa, un bout de chemin, un croisement un destin, rien n'est hazard, NaNa. Nathaniel, Doux pluriel etc.


Faute de pouvoir changer le monde, j'essaie de faire du bien autour de moi, parce que, égoîstement, cela me fait du bien à moi.

Hors ligne

 

#14 17-05-2012 23:27:39

Daniel de Blanc-Mesnil
Maître des fans
Date d'inscription: 16-05-2012
Messages: 4061

Re: des mots dits, les maudits mots. (texte entier)

Je vais peut-être être lourd, mais je voudrais bien que vous me disiez comment vous interprétez ce début de texte, comme une analyse de texte, parce que selon moi, il me dépasse un peu, il y a au moins trois niveaux d'interprétations, il serait intéressant de lire ce que chacun ressent en dehors des jeux de mots, chercher une vibration, une sensibilité exacerbée, en gros traire les mouches avec des gants de boxe. Je vous remercie par avance si vous avez un petit peu de temps à perdre.


Faute de pouvoir changer le monde, j'essaie de faire du bien autour de moi, parce que, égoîstement, cela me fait du bien à moi.

Hors ligne

 

#15 18-05-2012 10:20:10

EkimoZ
Maître des fans
Lieu: Toujours plus loin...
Date d'inscription: 02-06-2007
Messages: 4427

Re: des mots dits, les maudits mots. (texte entier)

J'avais énormément aimer la version longue!!! je ne serais donc pas objective pour une analyse! En tout cas ta venue ici me fais plaisir!

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr

Découpe et intégration CSS : Decoupe-fr.net