Forum Grand Corps Malade et slam

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

ATTENTION: Le forum est toujours OUVERT! Pour vous INSCRIRE, merci de m'envoyer un mail avec le pseudo souhaité à "n.forum @ orange.fr" (sans les espaces) A très bientot, au plaisir ! (navrée pour le désagrément.Temps de réponse 24h max.En cas de non réponse, regardez dans la boite "indésirables" il arrive qu'on y soit) Slamicalement Nicole

#1 07-08-2019 21:01:09

sekaijin
Maître des fans
Date d'inscription: 10-02-2007
Messages: 4715
Site web

L’horizon ChimÉrique (1921) Op.118

Bonsoir

je viens vous parler de poésie et de musique.
commençons par la musique
Gabriel Fauré est un compositeur que je connais depuis ma petite enfance. Son réquiem est une merveille. on l'a surnommée "la petite berceuse des morts".

quant à la poésie:
Il à mis en musique dans l'Horizon Chimérique des texte du pôete Jean de la Ville de Mirmont
je vous livre ici le dernier de cet opus

Vaisseaux, nous vous aurons aimés en pure perte;
Le dernier de vous tous est parti sur la mer.
Le couchant emporta tant de voiles ouvertes
Que ce port et mon cœur sont à jamais déserts.
La mer vous a rendus à votre destinée,
Au delà du rivage où s’arrêtent nos pas.
Nous ne pouvions garder vos âmes enchaînées;
Il vous faut des lointains que je ne connais pas.
Je suis de ceux dont les désirs sont sur la terre.
Le souffle qui vous grise emplit mon cœur d’effroi,
Mais votre appel, au fond des soirs, me désespère,
Car j’ai de grands départs inassouvis en moi.

et pour l'écouter je vous Propose une jeune Cantatrice Suédoise: Sabina Zweiacker.
voilà le tout réuni.
https://www.youtube.com/watch?v=lxtAZUrj5eE

A+JYT
L’HORIZON CHIMÉRIQUE (1921) OP.118
1. La mer est infinie
2. Je me suis embarqué
3. Diane, Séléné
4. Vaisseaux, nous vous aurons aimés en pure perte


http://jeanyves.terrien.free.fr/sekaijin.jpg

Hors ligne

 

#2 28-11-2019 16:03:50

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 55560

Re: L’horizon ChimÉrique (1921) Op.118

"Comment le compositeur le plus intelligent de tous les temps avait-il pu conserver cette confiance enfantine et la transposer en conviction religieuse à l'âge adulte ?
Parce que cela n'avait rien à voir avec l'intelligence, bien entendu.
Partout dans la monde, à toutes les époques, quelque soit le peuple, les gens ont inventé des religions parce que la notion d'être seul confronté à la réalité est trop douloureuse, l'idée qu'un être humain va disparaître sans laisser de traces trop insupportable, l'insignifiance de l'existence humaine trop vexante.
En un sens, on s'en remettait à la religion car une confiance insondable était programmée d'avance dans le cerveau, dans le développement des structures mentales, c'était une stratégie de survie, tout comme la capacité d'apprendre une langue étrangère ou d'écouter de la musique.
C'était tentant, d'ailleurs.
Qui n'a pas envie d'avoir un protecteur, qui n'a pas envie d'être VU ?"

Anna Enquist Contrepoint chez Actes Sud
Le livre est magnifique et touchant, il raconte comment une musicienne arrive à émerger de la perte de sa fille en étudiant les variations Goldberg de Bach au piano, chaque variation amenant un souvenir de sa fille parallèlement à une réflexion sur Bach et sur la façon de le jouer

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr

Découpe et intégration CSS : Decoupe-fr.net