Forum Grand Corps Malade et slam

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

ATTENTION: Le forum est toujours OUVERT! Pour vous INSCRIRE, merci de m'envoyer un mail avec le pseudo souhaité à "n.forum @ orange.fr" (sans les espaces) A très bientot, au plaisir ! (navrée pour le désagrément.Temps de réponse 24h max.En cas de non réponse, regardez dans la boite "indésirables" il arrive qu'on y soit) Slamicalement Nicole

#676 11-11-2019 12:11:06

nouga
Maître des fans
Date d'inscription: 24-05-2009
Messages: 39543

Re: Ateliers de ma commune

invisible enfant maquillé par la violence humaine, trop longtemps exploité, devenu fantôme de nos émotions. Seule la rivière pourra laver cet affront, n'attendons rien des sorcières et fabriquons lui un avenir meilleur


"les états d’âmes sont des lapsus incertains"

Hors ligne

 

#677 11-11-2019 14:35:38

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 58672

Re: Ateliers de ma commune

Oh, très percutant ! merci

Hors ligne

 

#678 14-11-2019 17:28:16

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 58672

Re: Ateliers de ma commune

Mardi, nous avons pris un livre au hasard (c'est tombé sur un livre sur la politique) et on a tiré au hasard des mots: le pouvoir, déjeuner, homme, après-midi, jour, mettre, partir, réfléchir
Une fois le texte écrit, on a pris une phrase dans le même livre, et on a dû continuer le meme texte. La phrase était : il ressent malgré tout une immense frustration

Les après midi qui suivent les déjeuners d'affaire trop copieux, l'homme somnole et il n'arrive pas à réfléchir plus loin que le bout de son ventre.
Les nombreux plats avalés envahissent ses pensées, et son estomac prenant le pouvoir se met à l'endormir doucement sans qu'il se sente le moins du monde partir.
Il sait bien qu'il lui faudra un jour se mettre au régime, mais il serait triste de se passer de cette douce euphorie digestive.

Il ressent malgré tout une immense frustration.. Il n'arrive pas à imaginer devoir se passer de homard, de caviar ou de champagne.
Sans parler des ortolans, ces petits oiseaux si rares et si délicieux...
Certes, le fait qu'ils soient sans doute chassés à la glu le gêne un petit peu, mais leur saveur si exceptionnelle a envoyé tout cela dans le fin fond de son esprit, tout près du vote refusant l'interdiction du glyphosate et autres mesures qu'il n'aurait pas pensé prendre, quand il était tout jeune en politique.
Mais c'est loin, et il a vite appris à ensevelir sa conscience sous un tas de billets et d'avantages en nature offerts par les lobbies qui lui laissent l'esprit libre...
Oui, son estomac est tranquille pour longtemps et son cholestérol a de beaux jours devant lui...
Ou pas... Car, même s'il pense le contraire, les décisions qu'il prend pour lui ou pour les autres ont des conséquences qui le dépassent.

Hors ligne

 

#679 14-11-2019 18:10:43

nouga
Maître des fans
Date d'inscription: 24-05-2009
Messages: 39543

Re: Ateliers de ma commune

çà me rappelle des souvenirs quand j'étais commercial love


"les états d’âmes sont des lapsus incertains"

Hors ligne

 

#680 15-11-2019 09:45:14

Maya
Maître des fans
Date d'inscription: 27-10-2014
Messages: 12047

Re: Ateliers de ma commune

Bien trouvé! Bien envoyé!


« Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles. » Max Frisch
---------------------------------------------------------------------------------------------
"L'imagination est plus importante que le savoir." Albert Einstein

Hors ligne

 

#681 15-11-2019 15:50:37

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 58672

Re: Ateliers de ma commune

merci à vous

Hors ligne

 

#682 17-11-2019 10:56:54

Maya
Maître des fans
Date d'inscription: 27-10-2014
Messages: 12047

Re: Ateliers de ma commune

Petit déjà, il s'y exerça frénétiquement dès le petit-déjeuner,
Exigeant petits pains et autres viennoiseries joliment tartinées;
Le petit d'homme tempêta à qui mieux mieux, sûr de son fait,
Balayant sur son passage tout obstacle à ses désirs de roitelet;
Matinée et après-midi, jour après jour il écarta les gêneurs;
Experts et empêcheurs de tout poil,ne comptèrent pas les heures,
Pour réfléchir aux solutions à adopter face au jeune dictateur,
Et mettre en œuvre des solutions radicales face à l'envahisseur.
Ainsi grandit-il, explorateur de domaines de plus en plus vastes,
Conquérant assoiffé de nouvelles prises, semeur de désastres;
Restait l'espoir de le voir un matin partir vers d'autres astres,
Le pouvoir en bandoulière, en quête de toujours plus de faste.

Le temps passa...

Il ressent malgré tout une immense frustration
;
Il a déjoué tous les pièges, châtié tous les espions;
Le monde à ses pieds, il maîtrise le jeu et les pions;
Enfin! c'est ce qu'il croyait...avant de croiser Manon.
Aucun de ces mots, menaces et même  supplications,
Ne touchèrent la dame, dotée d'une fière détermination;
N'était pas né celui qui lui donnerait la moindre leçon,
Aux faux attraits elle préférait toujours la vraie passion.

Dernière modification par Maya (17-11-2019 10:58:48)


« Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles. » Max Frisch
---------------------------------------------------------------------------------------------
"L'imagination est plus importante que le savoir." Albert Einstein

Hors ligne

 

#683 17-11-2019 11:39:56

nouga
Maître des fans
Date d'inscription: 24-05-2009
Messages: 39543

Re: Ateliers de ma commune

tu sais que les nurses ont cette capacité à calmer les garnements
malgré tout dans la vie il y a des cas de force majeure, et plus tard un dictateur dicte 666


"les états d’âmes sont des lapsus incertains"

Hors ligne

 

#684 17-11-2019 12:59:29

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 58672

Re: Ateliers de ma commune

Vraiment un joli texte. Merci

Hors ligne

 

#685 23-11-2019 17:29:53

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 58672

Re: Ateliers de ma commune

Acrostiche avec "mandarine"
Une dame de l'atelier arrive a mettre 3 mots avec la meme initiale, c'est bien plus poétique que moi, je pense qu'il me faudrait plus de temps pour le travailler, les mots ne me viennent pas très vite.

Merveilleusement magique
Allumant les yeux des enfants,
Noël est sa saison.
Décorée de clous de girofle
Arôme suave, parfum festif
Rien n'égale ce fruit d'or
Incontournable source de vitamines
Naturellement appétissant
Enveloppant de magie les noëls d'antan.

Hors ligne

 

#686 23-11-2019 18:59:14

nouga
Maître des fans
Date d'inscription: 24-05-2009
Messages: 39543

Re: Ateliers de ma commune

Monsieur Madame Mademoiselle
acceptez vous de
nouer des relations
durablement
avec des humains  unanimement reconnus pour leur
raisonnement
intrinsèquement,les aléas de la vie
nonobstant le patriotisme ambiant
éludant le  "JE" au profit du "NOUS" afin de manger des mandarines à Noël


"les états d’âmes sont des lapsus incertains"

Hors ligne

 

#687 24-11-2019 10:11:13

Maya
Maître des fans
Date d'inscription: 27-10-2014
Messages: 12047

Re: Ateliers de ma commune

Tous les 2 vous donnez envie d'acrostiches et de mandarines. icon_smile


Me revoilà!

Maintenant? Mais...
Autant attendre...
Neuf novembre
Doux dimanche
Automne aimé
Rouges ramures
Ici infiniment
Nous nous
Embrasserons...enfin!

Dernière modification par Maya (24-11-2019 12:07:41)


« Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles. » Max Frisch
---------------------------------------------------------------------------------------------
"L'imagination est plus importante que le savoir." Albert Einstein

Hors ligne

 

#688 25-11-2019 14:03:11

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 58672

Re: Ateliers de ma commune

love

Hors ligne

 

#689 27-11-2019 14:55:51

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 58672

Re: Ateliers de ma commune

Sékaijin m'a proposé quelques mots dont on a tiré des textes hier
capilotracter : tirer par les cheveux
verbouiller: comme bafouiller écrire aproximativement
Emonaute: (navigateur d'émotion) voyageur de la poésie
Liberophage: dévoreur de livre.
et nous avons ajouté: inerte, choquer, partout

Dans sa jolie nacelle accrochée sous un ballon rutilant, l'étonnant émonaute monte et descend lentement, au fil des hauts et des bas de ses émotions poétiques.
il voyage en dents de scie, colères et humeurs noires succédant aux accalmies et aux émerveillements.
Il n'est jamais inerte et si un rien le choque, un rien lui met le coeur en joie.
Il croise de temps en temps le libérophage dans sa bulle de mots, plongé dans ses livres comme un libernaute explorateur.
Tout leur plait à ces deux là, même les histoires capilotractées, même les écrits verbouillés. Ils font feu de tout bois, tout leur est bon pour se mettre des mots sous les yeux, des rêves dans la tête, des images dans le coeur.
Ils trouvent partout où accrocher leurs regards, où ancrer leurs esprits, ils lancent leurs filets dans une mer de mots et pêchent des idées, des voyages, des découvertes, de quoi grandir et ouvrir leurs univers.
D'une chambre close, par le simple pouvoir des écrits, ils s'échappent et flottent où ils veulent.

Puis autre texte avec idole, chevalier descendre tabouret phare dune

Le fier Ralibois est persuadé d'être le meilleur, il se pense au dessus de tous. Il veut être l'idole de tous les chevaliers de la contrée.
Mais heureusement que le ridicule ne tue pas ! Car si tout va bien quand il est dressé sur son magnifique cheval, rien ne va plus quand il faut en descendre !
Il a besoin d'un tabouret et c'est tout une histoire de faire tenir sa monture immobile le temps que ses gens courent chercher l'objet, lequel a beau être recouvert de brocard et frappé à ses armes, c'est toujours un tabouret !
Et si Ralibois arrive a descendre à peu près seul, pour la montée c'est une autre histoire, il ne lui faut pas moins de cinq écuyers, entre ceux qui tiennent le destrier et ceux qui poussent, hissent et installent Ralibois sur la selle.
Il est très brave, mais, quand il part à la guerre, il y voit si mal qu'il est capable d'attaquer un phare, le prenant pour un dragon, ou de confondre un château avec une dune.
Mais qu'importe, rien ne le fait douter de lui. Il en deviendrait presque attendrissant aux yeux des dames de la cour d'ainsi accumuler les maladresses. Ces dames lui passent beaucoup de choses, il faut dire qu'il est joli garçon.
Mais si seulement il était un peu moins fier de lui !

Hors ligne

 

#690 28-11-2019 08:04:04

Tempus Fugit
Accro au forum
Date d'inscription: 27-09-2019
Messages: 462

Re: Ateliers de ma commune

Joli Nicole c'est agréable à lire, j'aime tout mais le passage des filets dans une mer de mots est superbe !

Je me tente :


Quel temps de combattants il pleut des coups violents
Un combat de deux chiens errants, de toute façon perdants
Partout de traces de sueur, de sang
Ma combativité s'est fait capilotracter, et gise la, inerte 
Ma motivation est choquée, elle tente de l'aider, à pure perte
Marionnettes de gens peu honnètes se payant leurs jeux du cirque modernes
Et moi je verbouille, emonaute de bas étages avec mes mots ternes
J'ai pris, j'ai donné, pour quelques deniers pour m'extirper de la misère
Conscient que ce temps polaire est tout sauf temporaire
On s'tape triste constat pour des cons statiques, on en est la
C'est sur, j'aurai préféré être un libérophage posé sur son sofa 
Pas de marche arrière dans la vie, je ne veux ni pitié ni jugement c'est clair
Même si j'en prend plein les dents malgré tout je les serre

Dernière modification par Tempus Fugit (28-11-2019 08:05:44)


Je maquille mes blessures avec des taches d'encre...

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr

Découpe et intégration CSS : Decoupe-fr.net