Forum Grand Corps Malade et slam

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

ATTENTION: Le forum est toujours OUVERT! Pour vous INSCRIRE, merci de m'envoyer un mail avec le pseudo souhaité à "n.forum @ orange.fr" (sans les espaces) A très bientot, au plaisir ! (navrée pour le désagrément.Temps de réponse 24h max.En cas de non réponse, regardez dans la boite "indésirables" il arrive qu'on y soit) Slamicalement Nicole

#1 26-10-2014 22:54:26

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 61847

Débat jusqu'où peut aller l'amour parental

Sandrine a parlé de son fils dans les humeurs du jour, le débat mérite un topic, il me semble

je copie ce qui a déjà été dit, si vous avez un avis..
jusqu'où penseriez vous pouvoir aller pour couvrir votre enfant

sandrine 59 a écrit:

Alexandre m'a demandé si un jour il faisait quelque chose de trés grave est ce que je le couvrirais ... Débat du soir .....

Daniel de Blanc-Mesnil a écrit:

Il y a les choses très graves mais qui ne sont pas méchantes, les choses très graves qui le sont !
"Couvrir" peut-être pas (quoique si c'est légitime ?) mais accompagner et aider à assumer, et surtout continuer à aimer.
Je crois que le sens de la question de ton fils était dans ce sens ! Jusqu'où tu es capable d'aller dans ton amour ?

sandrine 59 a écrit:

C'est tout à fait ça Daniel. En résumé je lui ai dit que même si je le couvrais, il aurait toujours "ça" sur la conscience et que je l'aiderais .... c'est vrai qu'il y a matiére à débat. Mais comme je l'ai dit à Nicole, on a du mal à se projeter tant que l'on est pas au pied du mur....

Hors ligne

 

#2 27-10-2014 19:55:30

ITESS
Maître des fans
Lieu: Ici & ailleurs
Date d'inscription: 07-07-2011
Messages: 33089
Site web

Re: Débat jusqu'où peut aller l'amour parental

Je lis...
Le débat m'intéresse.


Tantôt Roots...
Tantôt Street...
Toujours Massif

Hors ligne

 

#3 27-10-2014 21:35:04

Miss'
Maître des fans
Lieu: Dans les nuages
Date d'inscription: 01-10-2014
Messages: 4953

Re: Débat jusqu'où peut aller l'amour parental

Moi je pense que les parents ne sont pas responsables des bêtises de leurs enfants à partir du moment où ils l'ont bien éduqué mais doivent l'accompagner pour qu'il répare sa bêtise.
Voilà c'est juste mon avis,point de vue d'une pré ado pas encore mère :P


La plus belle des proses est celle à laquelle se mêle le plus de poésie.
Virginia Woolf

Hors ligne

 

#4 27-10-2014 21:46:25

sandrine 59
Maître des fans
Lieu: Nord (59)
Date d'inscription: 01-12-2011
Messages: 5768

Re: Débat jusqu'où peut aller l'amour parental

tout à fait Romane,  mais parfois les parents donnent une bonne éducation à leurs enfants et ils peuvent déraper quand même.  Je connais un jeune qui a reçu une trés bonne éducation et qui s'est laissé entrainé dans "une salle affaire".  j'éspére ne jamais à devoir vivre ça.


Vu d’en haut ces frontières, ces lignes qui nous écartent
Ne sont que des dessins, que des traits sur la carte

Hors ligne

 

#5 27-10-2014 21:52:47

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 61847

Re: Débat jusqu'où peut aller l'amour parental

on espère tous ne jamais vivre ça, parce que non seulement on est triste et on a peur pour notre enfant, mais il me semble qu'il y a aussi un part de culpabilité qui s'installe.
qu'aurait pu-t-on éviter? que n'a-t-on pas fait ou pas vu?

Hors ligne

 

#6 27-10-2014 21:58:38

sandrine 59
Maître des fans
Lieu: Nord (59)
Date d'inscription: 01-12-2011
Messages: 5768

Re: Débat jusqu'où peut aller l'amour parental

c'est tout à fait ça Nicole, on doit se culpabiliser....


Vu d’en haut ces frontières, ces lignes qui nous écartent
Ne sont que des dessins, que des traits sur la carte

Hors ligne

 

#7 28-10-2014 16:25:25

EvilBisounoursX
Accro au forum
Lieu: Auray
Date d'inscription: 15-10-2010
Messages: 455
Site web

Re: Débat jusqu'où peut aller l'amour parental

Quand ma mère a appris que j'avais été violé étant petit par mon frère, c'est une des pires situations pour une mère, car d'une par tu apprends qu'un de tes fils à été victime de viol, mais d'autre part qu'un autre de tes fils est un violeur.

J'ai mis du temps à comprendre pourquoi elle l'a couvert me sentant abandonné, mais elle ne savait pas quoi faire à vrai dire, et ce n'est pas le genre de chose que tu vas crier à la terre entière !

Mais je ne la blâme pas, elle c'est rattrapé plus de mille fois depuis. Quand à moi et mon frère, disons que nos karmas communs nous on rattrapé. J'ai passé une grosse partie de ma vie en dépression, mais aujourd'hui je suis un homme nouveau libre et heureux car je me suis battu. Lui il a été une terreur un temps, maintenant il est seul, malade dans sa tête, alcoolique et dépressif. Qu'il est creusé sa propre tombe est ma vengeance.

Mes parents se sont démenés pour me porter pendant mes moments difficiles, et ils font la même choses pour lui. Et je pense qu'ils ont raison. Tout comme j'ai raison de ne pas l'aider, ni de l'aimer.
Les parents se doivent d'aider et aimer leurs enfants à égalité, même si l'aide apporté peut prendre diverses formes ! J'aurai préféré qu'il l'interne de force, m'enfin je comprends leur réticence.

La seule raison qui me pousse à vouloir voir mon frère s'en sortir c'est que mes parents n'est plus a porter ses poids avec lui.

Dans ma vie il n'y a réellement qu'une seule personne que je déteste et c'est mon frère, il n'a pas fait que ce que j'ai cité plus haut évidement et malheureusement, mais ça ne me déstabilise plus car je l'assume pleinement. Bien qu'en repas de famille je ne le blâme pas car ça ferais du mal à mes parents, je sais me tenir, ça n'aurai aucun intérêt. Je lui ai déjà dis tout ce que j'avais a lui dire, et je lui ai déjà laissé sa chance qu'il n'a pas su saisir.

Actuellement je lui tourne le dos, mais je ne reste pas fermé pour autant, on verra ce que l'avenir nous réserve.

Hors ligne

 

#8 28-10-2014 21:21:49

sandrine 59
Maître des fans
Lieu: Nord (59)
Date d'inscription: 01-12-2011
Messages: 5768

Re: Débat jusqu'où peut aller l'amour parental

ton témoignage est bouleversant et c'est trés courageux de ta part de venir en parler ici. la situation de tes parents est trés délicate car ça impliquait leurs 2 enfants. Le chemin n'a pas dû être facile. Tu as dû faire un gros travail sur toi.


Vu d’en haut ces frontières, ces lignes qui nous écartent
Ne sont que des dessins, que des traits sur la carte

Hors ligne

 

#9 28-10-2014 21:44:54

MoonZ
Invité

Re: Débat jusqu'où peut aller l'amour parental

je ne suis pas père et forcément mal placé mais je sais je pense une chose: mon frère est un homme qui voit le concret et c'est un exemple perso de détermination. alors l'amour c'est bien, le lien c'est important, mais je pense que c'est une question simple que le lien parental: ou son implication, si il y a problème tu dois tenir, si il y a vent calme tu dois prévenir, si tu as le gros vent big tempête, tu prie ta vie et ta famille, moi je pense que c'est une histoire limpide, parce que aimer c'est comme survivre c'est nécessaire, le tout est de passer le cap. et concrètement... je ne suis pas un père.

 

#10 28-10-2014 22:59:02

EvilBisounoursX
Accro au forum
Lieu: Auray
Date d'inscription: 15-10-2010
Messages: 455
Site web

Re: Débat jusqu'où peut aller l'amour parental

Ma mère a porté ça toute seule pendant 10 ans, mes parents ont divorcé quand j'étais dans le ventre de ma mère, et elle c'est retrouvé seule avec 4 gamins sous les bras, et trop peu d'autorité pour gérer tout ça sans que ça ne parte en vrille ! J'ai réussi à en parlé à mon père il y a seulement deux ans.

Pour ce qui est du travail sur moi même, oui j'ai fais un très gros parcours, très long et pénible. Lors de ma dernière grosse phase dépressive, je suis tombé tellement bas au sol que me relevé, ne serait-ce pour appeler à l'aide, a été colossale. S'en suit 4 ans d'institut psychiatrique, en 2 instituts. J'ai fais un travail faramineux sur moi-même, et je suis très fier de tout ce chemin parcouru. Le passé est derrière moi à présent, et je l'assume pleinement.

Il y a 4 ans j'avais développé d'incroyables talents pour m'auto-saboté, j'étais profondément pessimiste et négatif, j'étais effacé et je fuyais les gens, la vie. Je végétais dans mon passé, n'espérant qu'une chose, avoir le courage d'en finir pour de bon, je n'aspirai qu'à ça.
Bien, qu'à toujours subsisté un espoir, aussi infime qu'il soit, à peine perceptible, mais ça m'a sauvé.

J'ai drainé toute mon âme et mes tripes pour trouver la force nécessaire de toujours me dépasser même quand ça me paraissais totalement impossible. D'un fragment d'étincelle j'ai fais un brasier, et de ce brasier un volcan. Maintenant cette étincelle est un grand soleil beau et fort.

Je suis fier de moi, et je suis fier de ma vie.
icon_smile

Hors ligne

 

#11 29-10-2014 14:00:07

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 61847

Re: Débat jusqu'où peut aller l'amour parental

tu peux être fier de toi et de tavie!
et merci de poster ce témoignage ici, cela peut aider quelqu'un qui aurait besoin de lire ce genre de résilience

Hors ligne

 

#12 29-10-2014 14:35:28

EvilBisounoursX
Accro au forum
Lieu: Auray
Date d'inscription: 15-10-2010
Messages: 455
Site web

Re: Débat jusqu'où peut aller l'amour parental

Si ça peut aider tant mieux. Témoigner ici, sur ce forum ne m'est pas trop difficile, je me sens en confiance en ces lieux et ses habitants ! Ce n'est pas le genre de chose que je raconte du simple fait que ça ne regarde personne sauf moi, mais il me semble qu'ici le sujet est plutôt approprié !

Dernière modification par EvilBisounoursX (29-10-2014 14:46:39)

Hors ligne

 

#13 29-10-2014 17:30:33

Maya
Maître des fans
Date d'inscription: 27-10-2014
Messages: 12446

Re: Débat jusqu'où peut aller l'amour parental

En lisant ce témoignage émouvant je pensais moi aussi à la résilience, terme inventé par Boris Cyrulnk, cette capacité de l'individu à surmonter les épreuves.
Un de ses livres:"Les Vilains Petits Canards": "On constate qu'un certain nombre d'enfants traumatisés résistent aux épreuves, et parfois même les utilisent pour devenir encore plus humains. Où puisent-ils leurs ressources? Par quel mystère parviennent-ils à métamorphoser leur meurtrissure en force? Comment réapprennent-ils à vivre après une épreuve?..."
Avis de Elle:"Un livre optimiste qui prouve que, pourvu que des mécanismes de défense se mettent en place et que des mains se tendent, aucune blessure n'est irréversible"
EvilBisounoursX tu as su saisir les mains tendues et te reconstruire, bonne route à toi!icon_smile


« Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles. » Max Frisch
---------------------------------------------------------------------------------------------
"L'imagination est plus importante que le savoir." Albert Einstein

Hors ligne

 

#14 29-10-2014 17:37:51

Maya
Maître des fans
Date d'inscription: 27-10-2014
Messages: 12446

Re: Débat jusqu'où peut aller l'amour parental

sandrine 59 a écrit:

"Alexandre m'a demandé si un jour il faisait quelque chose de très grave est ce que je le couvrirais ... Débat du soir ....."


Difficile de répondre tant qu'on n'est pas confronté à la situation. La question qu'on devrait se poser dans une telle situation est: "qu'est-ce qui est le mieux pour mon enfant?" Le couvrir ne serait pas forcément le meilleur pour lui. L'aider à surmonter l'épreuve, le soutenir peut passer par l'aide de spécialistes. Le laisser continuer sa route sans l'aider à regarder en face ses erreurs serait l'enfoncer encore davantage.

Dernière modification par MAYA59 (29-10-2014 17:38:18)


« Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles. » Max Frisch
---------------------------------------------------------------------------------------------
"L'imagination est plus importante que le savoir." Albert Einstein

Hors ligne

 

#15 31-10-2014 17:49:48

O-rage
Accro au forum
Date d'inscription: 26-10-2010
Messages: 215

Re: Débat jusqu'où peut aller l'amour parental

MAYA59 a écrit:

"qu'est-ce qui est le mieux pour mon enfant?"

Très juste analyse, Maya, même s'il est délicat de décider pour lui, car qu'est ce qui l'a amené à faire des bêtises. Je rejoins Nicole aussi sur la culpabilité que l'on doit ressentir.


Ô rage, Ô désespoir, Ô vieillesse ennemie!

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr

Découpe et intégration CSS : Decoupe-fr.net