Forum Grand Corps Malade et slam

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

ATTENTION: Le forum est toujours OUVERT! Pour vous INSCRIRE, merci de m'envoyer un mail avec le pseudo souhaité à "n.forum @ orange.fr" (sans les espaces) A très bientot, au plaisir ! (navrée pour le désagrément.Temps de réponse 24h max.En cas de non réponse, regardez dans la boite "indésirables" il arrive qu'on y soit) Slamicalement Nicole

#256 07-12-2017 16:56:24

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 49282

Re: Ateliers de ma commune

On a cherché quelques mots avant de commencer, parce que j'étais coincée à "voir, avoir et noir"


"Pas à pas pour gagner"
(traduction du titre du film "Patients" pour Taïwan)

Hors ligne

 

#257 07-12-2017 17:22:25

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 49282

Re: Ateliers de ma commune

Mes textes


Il va falloir avoir de la mémoire ce soir... Ne pas boire pour la garder, même pas une petite poire après dîner.
Il faudra sortir tout son savoir sur les loirs qui s'agitent dans la nuit noire d'un ton un peu éteignoir afin d'endormir le dortoir.
Puis, quand ils commenceront à choir sur l'oreiller on sortira doucement les hachoirs du tiroir voire les vieilles pétoires.
Et les draps seront de moire rouge...
En cas de besoin, on se lavera à la baignoire du haut, en essayant de ne pas se regarder dans le miroir..
Il faudra faire vite avant les coups de butoir du heurtoir de la porte d'entrée, avec tous les flics sur le trottoir, qui auront le vain espoir d'arriver à temps.
Mais ils n'auront que leurs mouchoirs pour éponger leurs larmes noires.

...............................

Yvan le lutin a des invités ce soir, ses cousins farfadets bretons.
Il va être occuper toute la journée derrière ses casseroles, à peser le moindre grain, à compter les pétales magiques, à lisser au fouet les mélanges mystérieux, à mesurer le temps de cuisson précis à la seconde, afin de mériter sa réputation.
Il prévoit de délicates bouchées de navets confits à la crème de rosée, des salades de rôtis de pissenlits dorés, des meringues fondantes..
Et, cerise sur le gâteau, sa très fameuse gelée suprême au citron de Menton.

(Pour le 1er, une dame a fait un joli conte sur un loir dormant dans un tiroir, et pour le second, elle a parlé d'un dompteur délicat et féminin, c'est marrant.)


"Pas à pas pour gagner"
(traduction du titre du film "Patients" pour Taïwan)

Hors ligne

 

#258 07-12-2017 17:45:46

sekaijin
Maître des fans
Date d'inscription: 10-02-2007
Messages: 3934
Site web

Re: Ateliers de ma commune

Bien ton texte.

nicole a écrit:

On a cherché quelques mots avant de commencer, parce que j'étais coincée à "voir, avoir et noir"

c'étais exactement ce que je disais. notre cerveau est ainsi fait lorsqu'on a des éléments très dominants on n'arrive pas à retrouver les autres.

Un exercice pour entrainer notre cerveau est de jouer autour d'un thème ou d'un son à trouver les mots les plus rares, inusités... ça nous entraine à passer outre les activations de réflexe de notre mémoire.

A+JYT

Dernière modification par sekaijin (07-12-2017 17:48:16)


http://jeanyves.terrien.free.fr/sekaijin.jpg

Hors ligne

 

#259 07-12-2017 18:24:40

Maya
Maître des fans
Date d'inscription: 27-10-2014
Messages: 9300

Re: Ateliers de ma commune

Nicole, on ressent à chaque fois le bien que te fait cet atelier de ta commune. Une bouffée d'oxygène, c'est évident.


« Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles. » Max Frisch
---------------------------------------------------------------------------------------------
"L'imagination est plus importante que le savoir." Albert Einstein

Hors ligne

 

#260 07-12-2017 18:27:02

nouga
Maître des fans
Date d'inscription: 24-05-2009
Messages: 35766

Re: Ateliers de ma commune

c'est vrai t'es au taquet
bises


" si mourir est une évidence, vivre est souvent violence"

Hors ligne

 

#261 07-12-2017 18:45:06

nouga
Maître des fans
Date d'inscription: 24-05-2009
Messages: 35766

Re: Ateliers de ma commune

dans le noir, l'avoir la peur de voir

voir le noir, comme un avoir sans peur de voir

un loir au loin espionne un ragondin, qui lui même se méfie du castor, a tort car celui ci dort, tandis que le ragondin va son chemin sans se soucier de demain, alors le loir sur d'avoir le temps traverse l'orée, avec la foi chevillée de ne point tomber sur un ours au pas de course, voire un sanglier à l'allure décontractée , car sa peur alors serait à son apogée. Mais la loi de la nature est ainsi que la peur cesse si on est sur de n'avoir rien à se reprocher
moralité
sans peur, sans reproches
reste les mains dans les poches
et ne te satisfait de voir la peur prendre le contrôle
parce que à chacun son rôle
certains dirons à voir  défiant le noir
aussi pense à avoir les mots du loir

Dernière modification par nouga (07-12-2017 18:45:55)


" si mourir est une évidence, vivre est souvent violence"

Hors ligne

 

#262 07-12-2017 19:01:43

Maya
Maître des fans
Date d'inscription: 27-10-2014
Messages: 9300

Re: Ateliers de ma commune

Et le soir on a en plus la morale de l'histoire de Nouga. Tout ce qu'il faut pour ne pas choir. icon_smile


« Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles. » Max Frisch
---------------------------------------------------------------------------------------------
"L'imagination est plus importante que le savoir." Albert Einstein

Hors ligne

 

#263 07-12-2017 20:28:26

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 49282

Re: Ateliers de ma commune

hahaha j'adore, Nouga ! et au fait, ça me rappelle que dans la grange des Pyrénées de mes parents, un loir avait chu dans les toilettes (à l'extérieur de la maison) on l'avait fait secher au soleil, et on avoit moins râler de l'entendre rouler ses noix au dessus de nos têtes, la nuit.
Et à propos de ragondins, si quelqu'un en veut, je peux en fournir, mon pere a une mare qui en est infestée, d'un couple il sont passés à 8 en six mois.
Ils sont gras et dodus et mon père ne sait pas quoi en faire.


"Pas à pas pour gagner"
(traduction du titre du film "Patients" pour Taïwan)

Hors ligne

 

#264 08-12-2017 08:09:04

Maya
Maître des fans
Date d'inscription: 27-10-2014
Messages: 9300

Re: Ateliers de ma commune

Tu ne vas pas le croire,
Mais j'ai voulu revoir
Le square Beauvoir
Et à nouveau m'asseoir
Sur notre banc zébré de noir.
Tu as surmonté tant de déboires,
Sans choir, sans désespoir ;
Je cherche encore à savoir
Pourquoi ce fameux soir
Tu es parti sans au revoir.
Le manoir aux mille miroirs,
Témoins de notre histoire,
Conserve dans ses tiroirs
Notre amitié intacte, l'espoir
De nous retrouver un autre soir.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Tu mélanges vraiment tout, je n'ai jamais parlé de citron pressé,
De cerise sur le gâteau, de fouet électrique ou de pétale gelé,
Il n'est pas question de casserole ou autre ustensile de cuisson,
Je suis capable de mesurer notre relation sans logiciel espion.


« Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles. » Max Frisch
---------------------------------------------------------------------------------------------
"L'imagination est plus importante que le savoir." Albert Einstein

Hors ligne

 

#265 08-12-2017 10:38:48

nouga
Maître des fans
Date d'inscription: 24-05-2009
Messages: 35766

Re: Ateliers de ma commune

ben je le crois, d'autant plus que ce banc dans le square, m'attendait tous les jours pour une nouvelle histoire
et chou fleur sur la rose
j'attendais la pause
de la réglisse anisée
pour passer un bel été
icon_wink


" si mourir est une évidence, vivre est souvent violence"

Hors ligne

 

#266 08-12-2017 11:07:27

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 49282

Re: Ateliers de ma commune

excellent, bravo Maya


"Pas à pas pour gagner"
(traduction du titre du film "Patients" pour Taïwan)

Hors ligne

 

#267 13-12-2017 21:10:40

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 49282

Re: Ateliers de ma commune

je mets les textes plus tard, mais ce soir c'était
Mots imposés
capuchon, morsure, servir, aviser, épiloguer, vivant, ciel, inévitable.

puis haikus sur la tempête et sur la lumière

Autres mots, mais on n'a pas eu le temps d'écrire
sauvage, année, histoire, pleuvoir, papillon, grand mère, jeux


"Pas à pas pour gagner"
(traduction du titre du film "Patients" pour Taïwan)

Hors ligne

 

#268 14-12-2017 13:18:51

Kaï
Petit(e) fan
Date d'inscription: 03-12-2017
Messages: 39

Re: Ateliers de ma commune

Je vois par la fenêtre un ciel vivant
Et inévitable
Un ciel loin des tourments
Un espace agréable

Je vois un jeune homme aviser
Sur le fait de servir
Et sa voisine, à côté
Épiloguer sur ma façon d'écrire

Je vois le capuchon de mon crayon
Qui mords le papier
Ses morsures serviront
D'histoire à compter


"Tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n'abandonne jamais"
Xavier Dolan

Hors ligne

 

#269 14-12-2017 13:42:06

nouga
Maître des fans
Date d'inscription: 24-05-2009
Messages: 35766

Re: Ateliers de ma commune

épiloguer sur les bien faits de cette histoire
fût le début de l'effet papillon
en cette année de chausse-trappe , où le ciel étoilé
faisait dire à ma grand-mère, je crains l'inévitable
à savoir si, les chanterelles seront bien présentes,
car de son vivant, cette occupation salutaire
lui permettait de faire une omelette digne des plus grands chefs

donc , voilà-il pas que des braconniers impudents
toujours à court de se remplir les poches
voulaient se servir les premiers
mal leur en prit
en effet mon aïeule possédait une carabine
et en femme avisée, savait l'utiliser à bon escient
les premiers plombs tiraient sur ses sauvages
résonnèrent, comme autant de morsures sur les corps visés

plus jamais , elle eut besoin de recommencer, sa réputation l'avait précédé
ainsi chaque automne , quand pleuvoir rime avec avoir
les chanterelles retrouvaient le panier
puis la poêle comme un jeu bien huilé
il me reste  juste à remettre le capuchon à mon stylo
de fermer les yeux et me souvenir du bon temps de ma jeunesse

au loin la tempête
aléa dans une vie
vivre le permet

quand elle fût la
leur faces s'éclairent
cadeau du progrès


" si mourir est une évidence, vivre est souvent violence"

Hors ligne

 

#270 14-12-2017 13:44:49

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 49282

Re: Ateliers de ma commune

Merci à vous !! Kaï c'est très joli, le"ciel vivant"
Nouga, ta grand mère me plait bcp !


"Pas à pas pour gagner"
(traduction du titre du film "Patients" pour Taïwan)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr

Découpe et intégration CSS : Decoupe-fr.net