Forum Grand Corps Malade et slam

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

ATTENTION: Le forum est toujours OUVERT! Pour vous INSCRIRE, merci de m'envoyer un mail avec le pseudo souhaité à "n.forum @ orange.fr" (sans les espaces) A très bientot, au plaisir ! (navrée pour le désagrément.Temps de réponse 24h max.En cas de non réponse, regardez dans la boite "indésirables" il arrive qu'on y soit) Slamicalement Nicole

#46 30-05-2009 21:53:46

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 54471

Re: lecture croisée

On emporte quelques lives. C'est difficile de choisir. Mais celui là de lui même s'impose. On pourrait recenser les livres suivant l'embarras d'en parler. Il y a ceux engorgés de pensées, de savoir. Tous ces livres ensablés dans l'eau morte des idées. Les gens qui vous en parlent vous sont très vite insupportables. Même quand ils lisent beaucoup, ils ne lisent pas: ils confortent leur intelligence, ils font fructifier leur or. Et il y a des livres que l'on ne sait pas dire, à peine montrer du doigt comme la première étoile dans le ciel mauve. Celui là est ainsi, réfractaire. Ses phrases vous retiennent. Elles sont claires, d'une clarté qui aveugle. Elles vous arretent très vite, au bout d'une page ou deux. Elles font comme un enfant qui s'agrippe à vous et ne vous lâchera pas tant que vous n'aurez pas satisfait à sa demande. On les souligne avec de l'encre, on les relit, on s'entête. On passe des heures avec une phrase, en compagnie de l'auteur. On voit cette femme, comme elle est, comme elle fait. Avec elle, on regarde le jour croitre et céder à l'ombre. Avec elle on écoute le silence qui est dans le silence.

Christian Bobin La part manquante


"Ne voir que ce qui nous dérange c'est du temps perdu sur le bonheur."
Marie-Sabine Roger
"Je ne suis moi que seul"
Marcel Proust

Hors ligne

 

#47 08-06-2009 21:00:20

EMS
Petit(e) fan
Lieu: dakar
Date d'inscription: 08-06-2009
Messages: 38

Re: lecture croisée

"Malgre tout - deceptions et humiliations - l'esperance m'habite. C'est de l'humus sale et nauseabond que jaillit la plante verte et je sens pointer en moi, des bourgeons neufs.
Le mot bonheur recouvre bien quelque chose, n'est-ce pas? J'irai a sa recherche. Tant pis pour moi si j'ai encore a t'ecrire une si longue lettre...  Ramatoulaye"
voila, c'est la fin de Une si longue lettre de Mariama BA, que je viens de finir pour la 453e fois. Je l'avais lu pour la premiere fois il y a une dizaine d'annee, mais c'est toujour un plaisir de le revisiter. Une carte du senegal de nos papas et mamans
Au fait, c'est ma premiere contribution. Souhaitez moi la bienvenue


Si aimer les rimes etait un crime je serais wanted avec une prime qui augmenterait chaque jour de dizaines de centimes... et ce n'est pas de la frime

Hors ligne

 

#48 08-06-2009 21:36:09

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 54471

Re: lecture croisée

EMS a écrit:

Au fait, c'est ma premiere contribution. Souhaitez moi la bienvenue

eh bien moi, c'est ma 10 000 contribution!! et c'est un plaisir de m'en servir pour te souhaiter le bienvenue!!
Heureuse de le faire sous un si joli extrait, dans un coin du forum que j'adore
(il y a un endroit pour les présentations, si tu souhaites en dire plus sur toi)


"Ne voir que ce qui nous dérange c'est du temps perdu sur le bonheur."
Marie-Sabine Roger
"Je ne suis moi que seul"
Marcel Proust

Hors ligne

 

#49 09-06-2009 04:47:13

natty
Maître des fans
Lieu: DAKAR / SENEGAL
Date d'inscription: 09-02-2007
Messages: 3281
Site web

Re: lecture croisée

EMS a écrit:

"Malgre tout - deceptions et humiliations - l'esperance m'habite. C'est de l'humus sale et nauseabond que jaillit la plante verte et je sens pointer en moi, des bourgeons neufs.
Le mot bonheur recouvre bien quelque chose, n'est-ce pas? J'irai a sa recherche. Tant pis pour moi si j'ai encore a t'ecrire une si longue lettre...  Ramatoulaye"
voila, c'est la fin de Une si longue lettre de Mariama BA, que je viens de finir pour la 453e fois. Je l'avais lu pour la premiere fois il y a une dizaine d'annee, mais c'est toujour un plaisir de le revisiter. Une carte du senegal de nos papas et mamans
Au fait, c'est ma premiere contribution. Souhaitez moi la bienvenue

Bienvenue EMS. Tu arrive en beauté. AAaaah une si longue lettre! c'est drole je l'ai racheté cette semaine (je l'achete toujours, et je fini toujours par l'offrir tellement j'ai envie de partager ce truc) Merci (au fait tu dois faire un passage par la pour ta presentation
Merci aussi petite fille
10 000 message ma nicole ? wow tu 'parles" beaucoup lool


"L'arbre ne s'élève qu'en enfonçant ses racines dans la Terre nourricière"

Hors ligne

 

#50 10-06-2009 21:56:00

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 54471

Re: lecture croisée

Les gens ont des étoiles qui ne sont pas les mêmes. Pour les uns qui voyagent, les étoiles sont des guides. Pour d'autres elles ne sont rien que des petites lumières. Pour d'autres qui sont savants elles sont des problèmes. Pour mon businesman, elles étaient de l'or. Mais toutes ces étoiles là se taisent. Toi, tu auras auras des étoiles comme personne n'en a....
-- Que veux tu dire?
--Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d'elles, puisque je rirai dans l'une d'elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire!
Et il rit encore.
-- Etquand tu seras consolé (on se console toujours) tu seras content de m'avoir connu. Tu seras toujours mon ami. Tu auras envie de rire avec moi. Et tu ouvriras ta fenêtre, comme ça, pour le plaisir... (....) Ce sera comme si je t'avais donné, au lieu d'étoiles, des tas de grelots qui savent rire....
(...) Ce sera gentil, tu sais, Moi aussi je regarderai les étoiles. Toutes les étoiles seront des puits avec une poulie rouillée. Toutes les étoiles me verseront à boire.
Moi, je me taisais.
Et il se tut aussi, parce qu'il pleurait...
Et il s'assit, parce qu'il avait peur (...,)
Moi je m'assis parce que je ne pouvais plus me tenir debout.
IL dit
--Voilà... c'est tout...
Il hésita encore un peu, puis il se releva. IL fit un pas. Moi je ne pouvais pas bouger.
Il n'y eut rien qu'un éclair jaune près de sa cheville. Il demeura un instant immobile. Il ne cria pas. Il tomba doucement comme tombe un arbre. Ca  ne fit même pas de bruit.. à cause du sable.

Antoine de St Exupéry Le petit prince


"Ne voir que ce qui nous dérange c'est du temps perdu sur le bonheur."
Marie-Sabine Roger
"Je ne suis moi que seul"
Marcel Proust

Hors ligne

 

#51 10-06-2009 22:52:19

petite_fille
Maître des fans
Date d'inscription: 26-11-2008
Messages: 1464

Re: lecture croisée

ça faisait longtemps que j'avais pas lu le petit prince ... c'est beau et triste ... moi mon étoile scintille mais parfois elle vacille ... mais tant que la petite flamme survit alors mon espoir est là ...


"C'est la vie qui écrit l'homme" Xavier Forneret

Hors ligne

 

#52 17-06-2009 10:38:31

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 54471

Re: lecture croisée

A propos de St Exupéry, j'étais chez des amis l'autre jour, et je feuilletais "vol de nuit" que jen'ai pas lu. Je suis tombée là dessus:

Son coeur battait des coups rapides, qui le faisaient souffrir.
"Je ne sais pas si ce que j'ai fait est bon. Je ne sais pas l'exacte valeur de la vie humaine, ni de la justice, ni du chagrin. Je ne sais pas exactement ce que vaut la joie d'un homme. Ni d'une main qui tremble. Ni la pitié, ni la douceur...."
Il rêva.
"La vie se contredit tant, on se débrouille comme on peut avec la vie....Mais durer, mais creer, échanger son corps périssable....."


"Ne voir que ce qui nous dérange c'est du temps perdu sur le bonheur."
Marie-Sabine Roger
"Je ne suis moi que seul"
Marcel Proust

Hors ligne

 

#53 26-06-2009 14:21:13

stoupig
Maître des fans
Lieu: au coeur de la bretagne
Date d'inscription: 20-06-2007
Messages: 2163
Site web

Re: lecture croisée

Merci les copin'autes de m'avoir fait découvrir l'incomparable JL Fournier! love
"Mouchons nos morveux" ...un régal de sourire  icon_smile

Lorsque l'enfant parait,il crie!
Quand il est petit,il vous empêche de dormir parce qu'il pleure.
Quand il est grand, il vous empêche de dormir parce qu'il ne rentre pas.
Quand il est vieux,il vous empêche de dormir parce qu'il rentre toujours.
Il faut croire qu'il est venu sur la terre pour gâcher vos nuits.


Le jour où le soleil est né en même temps que la lune, leur mère mourut.Alors le soleil offrit le corps de sa mère à la terre pour que puisse jaillir la vie.De sa poitrine il fit surgir les étoiles et les lança très haut dans le ciel pour consoler la lune. Légende indienne

Hors ligne

 

#54 27-06-2009 13:12:24

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 54471

Re: lecture croisée

Le ciel ce matin, mais il en est ainsi tous les matins, est une cour de récréation: des oiseaux s'y poursuivent, du gris et du blanc y jouent à la marelle, cela dure longtemps, même après la sonnerie d'une giboulée, pas question de rentrer en classe, on est là pour jouer jusqu'à la fin de temps, les lumières dans la cour des filles, les nuages dans la cour des garçons.

Christian Bobin "Autoportrait au radiateur"


"Ne voir que ce qui nous dérange c'est du temps perdu sur le bonheur."
Marie-Sabine Roger
"Je ne suis moi que seul"
Marcel Proust

Hors ligne

 

#55 13-07-2009 19:40:11

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 54471

Re: lecture croisée

J'ai lu le récit fait pas une femme sur son père atteint de la maldie d'Alzheimer. C'est une tentative désespérée et réussie de donner à voir la majesté d'une personne que le vieillissement et l'indiférence asilaire ont dépouillée de sa beauté, de son intelligence, de sa liberté, de son passé, de son avenir, bref de tout ce qui fait une personne. L'amour est là devant le pire, confronté à son propre mystère: qu'aimons-nous dans ceux que nous aimons? Leur force-- mais quand ils n'en ont plus? Leur charme-- mais quand il les a désertés? Leur parole-- mais quand elle est détruite? Qu'est ce qu'une personne? Qu'est -ce qu'aimer? Aimons nous ceux que nous croyons aimer? Questions, questions-- et pour les réponses, on verra dans une autre vie. Peut être. Sûrement. Peut être...

Christian Bobin


"Ne voir que ce qui nous dérange c'est du temps perdu sur le bonheur."
Marie-Sabine Roger
"Je ne suis moi que seul"
Marcel Proust

Hors ligne

 

#56 17-07-2009 17:17:54

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 54471

Re: lecture croisée

Joséphine aurait voulu suspendre le temps, s'emparer de ce moment de bonheur et le mettre en bouteille. Le bonheur, songea-t-elle, est fait de petites choses. On l'attend toujours avec une majuscule, mais il vient à nous sur ses jambes frêles et peut nous passer sous le nez sans qu'on le remarque. Ce soir-là, elle le saisit et ne le lâcha pas. Par la fenêtre, elle aperçut les étoiles dans le ciel et tendit son verre vers elles.

Katherine Pancol "les yeux jaunes des crocodiles"


"Ne voir que ce qui nous dérange c'est du temps perdu sur le bonheur."
Marie-Sabine Roger
"Je ne suis moi que seul"
Marcel Proust

Hors ligne

 

#57 31-07-2009 20:20:30

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 54471

Re: lecture croisée

Elle comprit qu'elle ne décidait plus rien, qu'elle avait franchi ces limites mêmesqu'elle s'étaient promis de ne jamais dépasser. A un moment, se dit-elle, on doit comprendre que les limites ne teinnent pas les autres à distance, elles ne vous protègent pas des prolèmes, des tentations, elles ne font que vous enfermer, vous couper de la vie. Alors, soit vous décidez de vous dessécher et de rester dans les limites, soit vous vous farcissez de mille plaisirs en franchissant les mêmes limites.

Katherine Pancol la valse lente des tortues


"Ne voir que ce qui nous dérange c'est du temps perdu sur le bonheur."
Marie-Sabine Roger
"Je ne suis moi que seul"
Marcel Proust

Hors ligne

 

#58 31-07-2009 21:23:32

sekaijin
Maître des fans
Date d'inscription: 10-02-2007
Messages: 4629
Site web

Re: lecture croisée

Un vol d'umbres se détacha de l'obscurité qui rôdait encore au fond de la gorge et s'envola avec lenteur dans le ciel incertain du petit matin. Malgré la protection de Double-Poil, Orchéron ressentit l'onde de froid qui se propageait dans leur sillage. La clarté du jour naissant chassait la lumière des énormes solarines qui brillaient parmi les roches translucide habillant les parois.
Orchéron (n° 2 du diptyque du cycle d'Abzalon)
Pierre Bordage

A+JYT


http://jeanyves.terrien.free.fr/sekaijin.jpg

Hors ligne

 

#59 12-08-2009 13:44:05

nicole
Nounou du forum
Lieu: charente
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 54471

Re: lecture croisée

C'est comme la foi, il faut l'avoir d'avance. La foi est une excellente thérapeutique, à condition de ne pas savoir qu'elle n'est que ça. Si on le sait, ça ne marche plus. Il y en a que l'horreur du désespoir rend croyants sur le champ, et croyants d'un bloc, leur occultant la clairvoyance au point qu'ils oublient comment c'est quand on ne croit pas. Heureux ceux là, l'instinct de vie (de survie) a été assez fort pour les arracher au desespoir, ce mur. Oui, mais chez moi, il n'avait pas fonctionné. Liliane était morte, point final. Liliane était morte, Liliane n'existait plus nulle part, n'avait jamais existé, n'était qu'un souvenir d'entre les souvenirs, une combinaison de quelques entités chimiques ou électriques en certains noeuds de ce fouillis de cellules nerveuses qui constituent ma mémoire. A ce mur: "Il n'y a plus de Liliane", tu ne peux rien ajouter. Elle est morte et moi je suis tout seul, et il fait noir, et il fait froid, et tant pis pour ma gueule, ça ne regarde que moi.

Cavanna "Bête et méchant"


"Ne voir que ce qui nous dérange c'est du temps perdu sur le bonheur."
Marie-Sabine Roger
"Je ne suis moi que seul"
Marcel Proust

Hors ligne

 

#60 12-08-2009 16:37:58

krolyn
Maître des fans
Lieu: Chambray Les Tours (37)
Date d'inscription: 22-07-2009
Messages: 1724

Re: lecture croisée

Pour le moment je suis entrain de lire " Au coeur du slam : grand corps malade et les nouveaux poètes ".J'ai pas su choisir entre ces deux extraits. Ce livre est térrible et on apprends plein de choses. Par moment on a l'impression d'être avec eux autour de la table ou dans d'autres endroits beaucoup plus insolites !!! yipi


Page 194
«  - Je sais pas si j’ai choisi le slam, je me demande si c’est pas lui qui m’a choisi. Ce truc là, j’ai l’impression que c’était pour oim.

Il ressent le slam comme une drogue, il parle d’héroïne, comme la chanson du Velvet, il le ressent comme ça. Il se rappelle le moment ou il a commencé, à partir d’un univers underground qui sort de son terreau confidentiel pour éclore sur des scènes ouvertes, dans des ateliers et un territoire qui s’étend à la nation entière.
- Il manquait quelque chose, c’est l’industrie du disque et c’est Fab’ qui a été l’éclaireur, on ne pouvait pas rêver de meilleur ambassadeur, quand tu rencontreras le bonhomme, tu verras direct. Y a une part de destin. »


Page 152
«  J’imagine Souleymane petit, allez, viens avec moi.
Il est à la bibliothèque, attrape les livres sur la pointe des pieds, voilà comme ça. Chaque livre qu’il prend, il le regarde avec attention. A chaque livre, il Voyage au bout de la nuit, respire Les fleurs du mal, vit des Histoires extraordinaires et décide que Le Petit Prince, pourquoi pas, ce pourrait être lui. Alors que les autres se jettent dans la lecture, lui l’effleure, passe dessus, la caresse du regard et lui donne sa propre vérité. Et puis quel beau titre pour un livre : un gamin qui voyage sur les titres des livres.
Il dit :
- Je sais pas si ça te fait la même chose, j’écris pas souvent mais quand je vais écrire, je le sens, comme si la météo elle changeait, mais à l’intérieur, genre il va pleuvoir … Je cherche un papier et un stylo comme si j’avais la dalle et j’aime cet état et c’est là que ça naît. »


Un grand MERCI pour les instants de bonheur que tu nous procures.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr

Découpe et intégration CSS : Decoupe-fr.net