Forum Grand Corps Malade et slam

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

ATTENTION: Le forum est toujours OUVERT! Pour vous INSCRIRE, merci de m'envoyer un mail avec le pseudo souhaité à "n.forum @ orange.fr" (sans les espaces) A très bientot, au plaisir ! (navrée pour le désagrément.Temps de réponse 24h max.En cas de non réponse, regardez dans la boite "indésirables" il arrive qu'on y soit) Slamicalement Nicole

#1 14-08-2017 10:30:33

MoonZ
maitre des fans
Lieu: 2018 ou presque
Date d'inscription: 05-09-2011
Messages: 8290
Site web

recueil de poèmes

Bonjour et bonne semaine du 15 Août icon_smile j'ai fait ce petit recueil de 32 pages.



Murai Mambo
Olivier Gatin



https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTVcXq8ckHUWdHqkQQxfE2U6_HpiGJfnxY3Vx5xlodBixA0S-zMhg



https://drive.google.com/file/d/0B7vKrj … sp=sharing


Moonz

image
Mambo On Tour
By Jordan Smith


En voilà un dans l'esprit duquel aucune place ne devient dure, et qui ne sent pas tout à coup son âme à gauche, du côté du cœur. En voilà un pour qui la vie est un point, et pour qui l'âme n'a pas de tranches, ni l'esprit de commencements.
___________________________Antonin Artaud - page 101 l'Ombilic des Limbes -

Hors ligne

 

#2 14-08-2017 10:47:35

nouga
Maître des fans
Date d'inscription: 24-05-2009
Messages: 36021

Re: recueil de poèmes

j'ai commencé pleins de jolis textes mon ami bravo,
quelques textes écrits dernièrement

Effervescence

L'effervescence se fit flaque d'eau, alors,
cessa le tourbillon, de ces vies si futiles
où les besoins ont des racines vomitives
aux saveurs laissant une amertume palpable
dans un enchevêtrement cynique des corps
et l'illusion matérielle de posséder plus

Puis le silence s'offrit quelques pas de danse
la magie s'habilla de fanfreluches légères
le vol des rapaces opta vers des altitudes
ou la vie côtoie l'irrationalité brute
en respirant les strates de nos objections
sans avoir à justifier l'effervescence

le poids des ans

Arquer sous le poids des ans
et de ses dents en or
la vieillesse se meurt
doucement, mais sûrement

Encore quelques moments
ou le regard implore
l'enivrante torpeur
figée sur l'espace-temps

Demain si loin, pourtant
le râle de l'histoire
racontera la peur
de ces ultimes instants

L'après fleurira du sang
de l'absence d'efforts
du bruit des successeurs
sur l'autel des faux-semblants

avoir

il y avait la raison
plus loin l'évasion
l'oeil s'en contenta

il eut la passion
puis l'abandon sans raison
le corps patienta

il y aura d'autres sons
avec l'unisson
avenir déjà

ayons comme la raison
l'art de l'illusion
de mourir substrat


une gare

une gare, chimère
les pas pressés sans chaussures
le chemin, ornières
comment oublier l'usure

ces corps souvent en démesure
ne veulent ce taire
face a l'issue sinécure
d'un sort victimaire

un bruit tapageur
tant de sons éparpillés
sur la voie, horreur
où meurent les vérités

ces quelques noms envolés
parmi la vapeur
dont les rails vers, destinée
parlant de sueur


puisque

puisque rien ne change, ou si peu,
dans la torpeur immature, soit
celui qui ranime l'élan
en dansant sur les ruines immondes
de ces fragrances corporelles

ainsi, le vacarme sonore
l'illusion despote des âmes
vivront leur enfer parcellaire
ou meurent les abus humains
de trop d'égoïsme latent

Dernière modification par nouga (14-08-2017 11:09:46)


" si mourir est une évidence, vivre est souvent violence"

Hors ligne

 

#3 14-08-2017 10:55:15

MoonZ
maitre des fans
Lieu: 2018 ou presque
Date d'inscription: 05-09-2011
Messages: 8290
Site web

Re: recueil de poèmes

faudrait qu'on s'envoie des trucs nouga

sinon le premier est moins que les autres je trouve.
et dans une gare il y a ce taire et c'est très joli qui veulent ce taire. les deux sont bons mais le tien est top.

arbre fleurissant du sang
un cerisier s'effeuille
le vent se recueille.

bonne journée merci.


En voilà un dans l'esprit duquel aucune place ne devient dure, et qui ne sent pas tout à coup son âme à gauche, du côté du cœur. En voilà un pour qui la vie est un point, et pour qui l'âme n'a pas de tranches, ni l'esprit de commencements.
___________________________Antonin Artaud - page 101 l'Ombilic des Limbes -

Hors ligne

 

#4 14-08-2017 11:10:51

nouga
Maître des fans
Date d'inscription: 24-05-2009
Messages: 36021

Re: recueil de poèmes

l'effervescence est une maladie moderne
bonne journée


" si mourir est une évidence, vivre est souvent violence"

Hors ligne

 

#5 14-08-2017 11:42:14

sekaijin
Maître des fans
Date d'inscription: 10-02-2007
Messages: 3992
Site web

Re: recueil de poèmes

je vais lire ça
merci


http://jeanyves.terrien.free.fr/sekaijin.jpg

Hors ligne

 

#6 14-08-2017 12:26:47

sylvie32
Maître des fans
Date d'inscription: 17-10-2012
Messages: 8982

Re: recueil de poèmes

Moonz, je lirai ça quand mon forfait sera revenu ( le 17)
Nouga, bravo

Hors ligne

 

#7 14-08-2017 12:30:40

MoonZ
maitre des fans
Lieu: 2018 ou presque
Date d'inscription: 05-09-2011
Messages: 8290
Site web

Re: recueil de poèmes

merci tout les deux
je l'effacerai jamais, d'ailleurs est-ce que j'ai déjà effacé? oui ! mais pas quand j'ai dit que je le ferais pas. si! bon bah je prends mon temps pour l'effacer.


En voilà un dans l'esprit duquel aucune place ne devient dure, et qui ne sent pas tout à coup son âme à gauche, du côté du cœur. En voilà un pour qui la vie est un point, et pour qui l'âme n'a pas de tranches, ni l'esprit de commencements.
___________________________Antonin Artaud - page 101 l'Ombilic des Limbes -

Hors ligne

 

#8 14-08-2017 17:08:31

ITESS
Maître des fans
Lieu: Ici & ailleurs
Date d'inscription: 07-07-2011
Messages: 27940
Site web

Re: recueil de poèmes

Joli...


Tantôt Roots...
Tantôt Street...
Toujours Massif

Hors ligne

 

#9 14-08-2017 22:18:41

MoonZ
maitre des fans
Lieu: 2018 ou presque
Date d'inscription: 05-09-2011
Messages: 8290
Site web

Re: recueil de poèmes

pff prétentieux


En voilà un dans l'esprit duquel aucune place ne devient dure, et qui ne sent pas tout à coup son âme à gauche, du côté du cœur. En voilà un pour qui la vie est un point, et pour qui l'âme n'a pas de tranches, ni l'esprit de commencements.
___________________________Antonin Artaud - page 101 l'Ombilic des Limbes -

Hors ligne

 

#10 15-08-2017 10:53:25

nouga
Maître des fans
Date d'inscription: 24-05-2009
Messages: 36021

Re: recueil de poèmes

la fin des moyens

dans un coin ou le besoin attend son heure
ça cause de tragédies humaines
sur fond de racontars
c'est la fin des moyens
lance un exégète
qui depuis relate
la fable du rat et de l'épuisette


" si mourir est une évidence, vivre est souvent violence"

Hors ligne

 

#11 15-08-2017 10:58:11

MoonZ
maitre des fans
Lieu: 2018 ou presque
Date d'inscription: 05-09-2011
Messages: 8290
Site web

Re: recueil de poèmes

la fin des moyens oui


En voilà un dans l'esprit duquel aucune place ne devient dure, et qui ne sent pas tout à coup son âme à gauche, du côté du cœur. En voilà un pour qui la vie est un point, et pour qui l'âme n'a pas de tranches, ni l'esprit de commencements.
___________________________Antonin Artaud - page 101 l'Ombilic des Limbes -

Hors ligne

 

#12 16-08-2017 11:30:21

nouga
Maître des fans
Date d'inscription: 24-05-2009
Messages: 36021

Re: recueil de poèmes

le rat et l'épuisette

assis sur un muret, le rat domine
en bas au fil de l'eau l'épuisette
qui des deux perdra la tête
car chacun bien sur fait mine
de ne voir dans cette situation
la force de l'attrait, qui sied
quand l'absence de mots croisés
imposent d'autres solutions


" si mourir est une évidence, vivre est souvent violence"

Hors ligne

 

#13 17-08-2017 10:32:50

nouga
Maître des fans
Date d'inscription: 24-05-2009
Messages: 36021

Re: recueil de poèmes

jeudi d'été

ballade sur l'estran,
nez en l'air
dans l'iode  roborative
de l'effet du vent
ou chaque pas s'enorgueillit
de croiser l'incertitude
sans cesser un instant
d'imaginer la suite romanesque
d'une rencontre fortuite


" si mourir est une évidence, vivre est souvent violence"

Hors ligne

 

#14 17-08-2017 11:57:40

MoonZ
maitre des fans
Lieu: 2018 ou presque
Date d'inscription: 05-09-2011
Messages: 8290
Site web

Re: recueil de poèmes

Oh merci nouga


En voilà un dans l'esprit duquel aucune place ne devient dure, et qui ne sent pas tout à coup son âme à gauche, du côté du cœur. En voilà un pour qui la vie est un point, et pour qui l'âme n'a pas de tranches, ni l'esprit de commencements.
___________________________Antonin Artaud - page 101 l'Ombilic des Limbes -

Hors ligne

 

#15 18-08-2017 11:03:33

nouga
Maître des fans
Date d'inscription: 24-05-2009
Messages: 36021

Re: recueil de poèmes

la théorie du bol de vie

quand , en altitude , les cimes t'aspirent
soit prêt pour t'émerveiller de la nature
oublie le fardeau qui ploie ton échine
marche d'un pas alerte, en apesanteur
le poids des ans alors décomplexé
t'enivrera d'un bol d'air , bol de vie


" si mourir est une évidence, vivre est souvent violence"

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr

Découpe et intégration CSS : Decoupe-fr.net